marqueur_cg35

FDAC

Fonds Départemental d'Art Contemporain


DDAB Accueil
contactez-nous

Tweet

L'artiste : Julie C. Fortier


Née en 1973 à Sherbrooke (Québec, Canada).
Elle vit et travaille à Rennes (Ille-et-Vilaine)


Formée à l’Ecole des arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal, Julie C. Fortier réalise des vidéos, des installations et des sculptures, exprimant une même interrogation sur le vide et le temps suspendu. Elle explore la notion de chute, qu’elle dit être liée à ce qui serait du ressort du comique, le moment où tout se renverse. La maison est aussi l’un de ses motifs récurrents qu’elle explore à la lumière des fonctions et des perceptions que lui attribue le cinéma nord-américain dans des situations souvent factices.

Site web de l'artiste


Son oeuvre : There's No Place Like Home, 2004

There’s No Place Like Home est une sculpture réalisée à partir d’une image extraite du film Le Magicien d’Oz (Victor Fleming, 1939). La séquence originale, filmée en studio à partir d’une maquette, présente l’envolée puis la chute de la maison de l’héroïne, aspirée par une tornade. Contrairement à Maison Desjardins, une vidéo sur le démantèlement d'une maison préfabriquée, ou à Home, montrant le déneigement de la cour d'une maison,

There’s No Place Like Home ressemble à une sorte de sauvetage, une échappée hors du brouillard ou de la destruction tant la présence de la sculpture est forte malgré son échelle qui lui donne la légèreté d’une maison de poupée. Loin de la morale du film de Fleming « rien ne vaut une maison », Julie C. Fortier choisit d’introduire une dimension temporelle à son œuvre en « gelant le récit dans un espace-temps dilaté. »



Continuez la visite